lundi 11 mai 2020

Déconfinement : les élus d'opposition interpellent le Maire


    Quelles mesures pour le déconfinement en faveur de la population layracaise ? Les élus d'opposition interpellent le Maire. Voici la lettre qu'ils lui  ont adressé :


Monsieur le Maire,
Mesdames les Conseillères municipales, 
Messieurs les Conseillers municipaux

Nous sommes en train de vivre une période extrêmement compliquée à gérer, à comprendre, à analyser, car inédite à cette échelle. Toutes les corporations ont uni leurs forces et n'ont pas hésité à mobiliser toutes les bonnes volontés et toutes leurs compétences, pour trouver des solutions aux problèmes rencontrés, pour mettre en place des stratégies de protection et soutenir la population.

Le soutien ne peut se limiter à la dotation de masques, qui arrive  tard et ne cible pas toutes les personnes à risques et fragiles pour diverses raisons: maladies graves, invalidantes, isolées socialement....
 Tard, car bon nombre de personnes se sont procuré des masques depuis plusieurs jours et souvent en usant du circuit de la débrouille. Les personnes de plus de 60 ans  autonomes  n'ont pas attendu un quelconque décret d'obligation du port du masque, ils ont compris pour la plupart que c'était la seule manière de se protéger; quant aux autres, ils ne sortent pas de chez eux, donc l’intérêt d'avoir un masque est moins urgent, car ce sont les soignants et les aidants qui les portent pour les protéger et se protéger. Il existe également des personnes dans la précarité avec des moyens financiers limités pour acheter leur lot de masques nécessaire pour sortir faire leurs courses, aller chez le médecin ou emmener leurs enfants à l'école ........

Quelques précisions seraient souhaitables:
          - le type de masque que VOUS avez décidé de distribuer, le nombre, quand, où et comment ?
          - le moyen de communication prévu ?
          - la dotation par personne ?
          - y-aura-t-il une notice explicative à l’utilisation ?

Pour évaluer  la dotation des masques et  être en adéquation avec les besoins réels, il aurait été judicieux de consulter les médecins, les soignants, les associations d'aide à domicile, les associations layracaises, le C C A S ainsi que nous-mêmes.



Nous pensons qu’un grand nombre d’élus  de la commune, aurait volontiers mis leur temps libre à votre disposition pour  vous seconder et surtout veiller au bien être des Layracais (es) si vous les aviez sollicités et ainsi éviter les carences constatées.

Vous indiquez que  l'achat de masques représente un budget important, sachant que, comme vous le précisez, l’état participe à 50 % de la dépense. Il nous semble que la santé de la population , ne devrait pas se résumer à un prix, mais plutôt à une action de solidarité qui doit être la seule préoccupation ayant du sens dans ces moments difficiles. Certains propos de conseiller de votre majorité tenus sur l’incapacité financière de notre commune nous semblent  indécents. Si la commune ne peut faire face à cette dépense, il aurait fallu à l’évidence proroger les marchés ou/et offres de la restauration de la mosaïque de l’église comme le code des marchés public le permet .
 Vous auriez pu vous joindre au conseil départemental , qui au 31 mars a commandé des masques et avait invité les communes qui le souhaitaient à se joindre à lui, pour bénéficier d'un tarif de masse.

Nous regrettons  le manque de concertation, le manque de communication et de soutien, que tous les Layracais (es)  auraient appréciés et étaient (et sont) en droit d’attendre ….
Sachez, monsieur le Maire, que nous restons à votre entière disposition dans le cadre de l’intérêt général de nos concitoyens (ennes) et également pour une entrevue constructive afin d’évoquer diverses interrogations  liées au déconfinement et créer éventuellement une cellule ad hoc.

Recevez, monsieur le Maire, Mesdames les Conseillères municipales, Messieurs les Conseillers municipaux, nos salutations respectueuses.

« Tous unis  contre le covid-19 » 


MP Monéstès, M Saint martin,   JF Garayoa, 
V Lasgleyses, J Barada, S Labarchède


jeudi 2 avril 2020

ADIEU GILBERT


UN CŒUR D’OR SOUS LA CUIRASSE…




   Avec ton allure de Zeus et ton caractère bien trempé, tu pouvais être impressionnant. Ta stature, ton intelligence, ton esprit te valaient autant d’amis que de détracteurs parfois. Certes tu avais le « Verbe haut » et tu aimais la dialectique ! Dans un débat d’idées, tu ne lâchais jamais. Résolument « à gauche », tu étais un homme de conviction, et même si quelquefois nos avis ont divergé, nous nous sommes toujours retrouvés sur l’essentiel. J’adorais discuter avec toi autant lorsque tu évoquais tes souvenirs d’Afrique que lorsque tu me parlais de Chevènement à Belfort qui t’avait beaucoup impressionné. Pendant cette année 2019 douloureuse et ces derniers mois, que ce soit en milieu hospitalier ou à l’EHPAD, nous avons continué à échanger de manière plus profonde, plus sereine…

   Engagé, tu l’as été partout : Dans ta vie de Proviseur, tu t’es dévoué, avec une ardeur sans pareille, pour ouvrir un avenir aux jeunes, à Agen tu as fait rayonner le lycée Lomet de ton humanisme et de ton ouverture au monde, remettant sur les rails bien des filles et des garçons ou les empêchant carrément de dérailler. Tu as donné au lycée professionnel les lettres de noblesse dont il avait besoin.

   Dans ta vie associative tu as créé OSEN : « Ouest, Sud, Est, Nord », association humanitaire et culturelle qui permet aux enfants de Barogo à Ouagadougou d’avoir un repas par jour, des équipements culturels et logistiques. Ton épouse, Annette, t’a aidé dans cette tâche. Cette action a favorisé la scolarisation des filles notamment, ce dont tu étais très fier.
   Dans ta vie syndicale et politique, engagé tu l’as été passionnément. C’est toi, à l’époque secrétaire de la section PS Layrac-Astaffort, qui m’as embarquée sur le navire avec « Construisons Ensemble Layrac ». Ton dynamisme et ta volonté ont ouvert la voie de mon engagement personnel et nous nous sommes retrouvés avec Michel Saint-Martin, dans le groupe d’opposition, au Conseil Municipal. C’est toi aussi qui as « soufflé » à Michel Esteban que je ferais une suppléante « sérieuse » pour les élections au Conseil qu’on appelait « général » à l’époque.

C’était un moment où ma vie basculait sur ses bases, où je me retrouvais absolument seule dans cet horizon layracais. Toi, que je rencontrais quelquefois, pour avoir fréquenté le monde des chefs d’établissement, un jour, sur le marché, tu m’as tendu la main et m’as persuadée de me mettre au service de mes concitoyen-ne-s.  Et à partir de là j’ai appris plus de choses sur la société que dans toute ma vie de prof, je suis devenue, comme toi, une militante !
Engagé, tu l’as été dans ta famille, auprès de tes deux filles que tu as élevées dans tes valeurs avec un amour sans faille mais je sais que ta pudeur n’accepte pas que j’en dise plus, car tu as toujours été très pudique, discret, secret. Un grand cœur sous la carapace ! Katia, Muriel, Annette te pleurent et moi aussi et nous aussi car tu as fédéré autour de toi un groupe d’amis bien soudés, qui ne se seraient jamais connus sans toi. Merci, Gilbert ! Je pleure parce que je ne peux même pas t’accompagner jusqu’au bout de ton chemin à cause de ce confinement qui nous contraint, de manière inhumaine dans cette circonstance.

    Nous te rendrons hommage, Gilbert, plus tard, comme il se doit et j’espère que beaucoup d’ami-e-s t’accompagneront alors dans ce dernier adieu.


Françoise










.






mercredi 1 avril 2020

Gilbert Galy nous a quittés.


REVUE de PRESSE

Par Karine Danaborga Journal SUD OUEST





Lot-et-Garonne : Gilbert Galy, ancien principal du lycée Lomet est décédé
Gilbert Galy, une figure de Layrac, s'est éteint en ce 30 mars 2020. © Crédit photo : Borderie Jean Louis


Fortement engagé dans le monde syndical, politique et associatif, l’homme âgé de 75 ans est décédé le 30 mars
Gilbert Galy âgé de 75 ans est décédé le 30 mars. Membre du PS depuis de très nombreuses années, il a été secrétaire de la section du canton d’Astaffort.
Puis il a mené la liste de gauche « Construisons ensemble Layrac » lors des municipales de la commune en 2008 où il a siégé dans l’opposition.
Association pour l’Afrique
Gilbert Galy qui a fait carrière dans l’Éducation nationale, notamment comme principal au Lycée professionnel Antoine-Lomet à Agen, a créé en 2001 l’association Osen, ciblant principalement le domaine éducatif, culturel, économique et sanitaire en Afrique
En cette période troublée qui empêche tout un chacun de lui rendre un dernier hommage, l’ensemble des administrés layracais s’associe à la tristesse de sa famille et lui adresse ses plus sincères condoléances.

Par Bernard Grolleau  Journal La Dépêche

Gilbert Galy. BG


Gilbert Galy s’est éteint, lundi dernier à l’EHPAD de Lamontjoie, à 77ans. De son séjour en Côte d’Ivoire, comme coopérant, il avait gardé le sens du partage et l’humanisme qui trace dans la vie un chemin.
Sur cette voie, il avait fondé l’association OSEN pour continuer les échanges avec l’Afrique où il avait habité en famille et enseigné jusqu’en 1983, au titre de la coopération civile.
De retour en France, à Saint-Nazaire d’abord, puis à Belfort et à Agen pour finir, il a continué à animer un commerce équitable avec le Burkina Faso, qui a permis d’apporter une aide alimentaire notamment, aux écoliers burkinabés.
Sa carrière d’enseignant s’est conclue au LEP Lomet dont il fut le proviseur et où il a mis son talent et ses convictions au service des élèves qui cherchaient leur voie dans le monde professionnel.
Engagé dans l’action sociale et syndicale, mais aussi dans le domaine politique au Parti Socialiste, comme secrétaire de la section du canton d’Astaffort, il se présenta comme tête de liste aux élections municipales de 2008 et demeura conseiller municipal jusqu’en 2012.
Notre journal présente, à sa famille, ses plus sincères condoléances.

mercredi 25 mars 2020

COVID 19, LAYRAC, Une Mairie toujours aussi efficace !!!



Lettre envoyée à Monsieur Le Maire de Layrac  
(communiquée par Françoise DECLOET)

Monsieur le Maire,
Après un coup de téléphone à la Mairie, mardi matin, j’ai pu bénéficier hier d’une aide aux courses grâce à une bénévole. Je l’en remercie car c’est une jeune femme qui fait du télétravail et a alourdi sa journée en prenant le risque d’aller faire les courses à ma place.
Mais, après discussion, j’ai réalisé que sa démarche était personnelle et qu’elle ne faisait pas partie d’un réseau d’entraide organisé par la Mairie de Layrac, qu’elle devait avancer l’argent sur son propre compte, etc. etc.
Est-ce normal, M. le Maire ?
Ailleurs en France et notamment dans des communes du 47, très, très vite, dès la semaine dernière, la solidarité s’est organisée grâce aux maires et conseils municipaux, aux services en place dans les municipalités, surtout auprès des personnes âgées de plus de 70 ans, aux personnes isolées, fragiles…L’information aussi a très vite circulé.
Or à Layrac : Aucune indication sur le site de la ville. Il faut aller sur le blog de Jean-Luc Moreno « Layrac, ma ville » pour obtenir des indications précieuses.
Est-ce normal, M. le Maire ?
Le Carrefour Contact, déjà fort éloigné du village pour beaucoup, refuse de faire des livraisons, faute de personnel. Ne pouvez-vous infléchir cette attitude que je considère scandaleuse (la livraison fait partie des services proposés normalement par Carrefour) et ignoble en ces temps de catastrophe !
La situation est dramatique, vous ne l’ignorez pas, et une organisation de soutien à la population me semble être la première des choses venant du Maire, protecteur de ses concitoyen-ne-s. Ce confinement va durer, il est urgent d’agir.
Cordialement.

Françoise Decloet


Commentaires :

L'envoi de cette lettre à la mairie : 9h19.
Modification du site de la Mairie : 9h34 
Heureusement que Françoise s'est manifestée sinon il aurait peut être  fallu attendre  la saint Glinglin !

Nous rappelons que le confinement date du lundi 16 mars.


Plus de 10 jours pour fournir une réponse s'appuyant sur le bénévolat de personnes extra-municipales, quelle réactivité  BRAVO !!!!.


lundi 16 mars 2020

Elections municipales : Résultats du 1er tour



Deux listes se sont affrontées lors de ce premier tour des élections municipales de Layrac. voici les résultats : 

Inscrits
3005
Votants : 1316  soit 43,79 % des inscrits.

* liste  Rémi CONSTANS (
Nouvel avenir pour Layrac : Acte 2) :  

777 voix, soit 61,71 % des suffrages  exprimés

* liste Marie-Pierre MONESTES (
Union citoyenne pour Layrac)

482 voix, soit 38,28 % 


La liste de  Rémi CONSTANS ayant obtenu la majorité, il n'y aura pas de second tour.



COMPOSITION du CONSEIL MUNICIPAL

* Liste 
Nouvel avenir pour Layrac : Acte 2 menée par Rémi CONSTANS : 

  22 conseillers 
  • 1 - Rémi Constans
  • 2 - Isabelle Baratto
  • 3 - Thierry Pilliaudin
  • 4 - Josiane Barennes
  • 5 - Claude Raymond
  • 6 - Sandrine Delbosc
  • 7 - Patrick Valière
  • 8 - Annie Schmidt
  • 9 - J-Jacques Aurensan
  • 10 - Elisabeth Vigneron
  • 11 - Jean-jacques Tuffery
  • 12 - Sandra Contou Dufrennes
  • 13 - Maurice Gendre
  • 14 - Léa Longo
  • 15 - Louis Pierre Peyret
  • 16 - Janine Dupieu
  • 17 - Bernard Lagarde
  • 18 - Joëlle Meresse
  • 19 - Jean-pierre Lespès
  • 20 - Maryse Crosetta
  • 21 - Hervé Saint-pierre
  • 22 - Catherine Texier

  • La liste Union Citoyenne Pour Layrac, menée par MP Monestes :
  •  5 conseillers
  • 1 - Marie Pierre Monestes
  • 2 - Jean-françois Garayoa
  • 3 - Véronique Lasgleyzes
  • 4 - José Barada
  • 5 - Stéphanie Labarchede-Davenne
Elus au Conseil Communautaire (Agglo d'Agen) :

1 - Rémi Constans
2 - Isabelle Baratto
3 - Thierry Pilliaudin

lundi 9 mars 2020

Pourquoi Philippe MARULAZ Ancienne tête de la liste "Priorité Layrac" soutien la liste "UNION CITOYENNE POUR LAYRAC"



Layracaise, Layracais je  suis très heureux d'être présent sur la liste UNION CITOYENNE POUR LAYRAC. Mon positionnement en avant dernière position correspond à mon choix : laisser la place aux jeunes, mais cependant soutenir cette belle liste dynamique, enthousiaste et très compétente.

En 2015, j'ai démissionné du Conseil Municipal pour laisser ma place à Marie-Pierre afin qu'elle appréhende les dossiers municipaux en cours et à venir.
En 2015 encore, j'ai eu le plaisir de travailler avec Marie-Pierre pour les élections au Conseil Départemental et j'ai pu apprécier son dynamisme, sa capacité d'écoute et sa volonté de trouver des solutions pratiques  et concrètes pour aider les gens.
Pour Marie-Pierre la politique n'est pas un métier, ce n'est pas non plus une activité que l'on mène pour occuper sa retraite. Pour Marie-Pierre la politique communale c'est l’échelon où tous les jours on travaille pour le bien des Layracais.
Son équipe est à son image, variée, avec des anciens qui apportent de l'expérience et un certain recul, des jeunes dynamiques qui travaillent, qui ont des enfants, qui connaissent  la vraie vie et qui parce qu'ils sont confrontés aux tracas quotidiens, seront proches de vous tous.
Layrac en a assez des notables, retraités passéistes qui endorment notre commune depuis plus de 20 ans.
Nous sommes au 21ème siècle et Layrac a besoin d'un souffle nouveau et de nouvelles perspectives.
Marie-Pierre et son équipe représentent cet espoir.
Je les soutiens à 200% et je compte sur vous pour transformer l'espoir en réalité !

Philippe MARULAZ